Photo : Les Mooseheads demeurent au sommet du classement de la LCH. Crédit : Agence QMI

 

Hockey

Les Mooseheads toujours au sommet

Publié | Mis à jour

Sans surprise, les Mooseheads de Halifax demeurent l’équipe junior numéro un au pays selon le dernier classement national de la Ligue canadienne de hockey.

Grâce à leur fiche de 32-4-2-1, les Mooseheads font partie du top 10 pour une 16e semaine.

Les Knights de London viennent au deuxième rang et les Winterhawks de Portland sont en troisième position.

Le Drakkar de Baie-Comeau fait son entrée au sein de ce palmarès, en huitième place. L’Océanic de Rimouski suit tout juste derrière.

Les Remparts de Québec, neuvièmes la semaine dernière, ne font plus partie de cette liste.


Hockey

Partager
Partager
Partager
Partager
Ice Dog Sam Berg at practice at the Jack Gatecliff Arena on Tuesday Sept. 10, 2013. Julie Jocsak/ St. Catharines Standard/ QMI Agency

Un recours collectif contre la LCH?

20 octobre

 

La Ligue pourrait devoir se défendre devant le tribunal au cours des prochains mois : une demande de recours collectif de 180 M$ a été déposée.

Partager
Partager
Partager

Coup salaud en Suède

17 octobre

 

Un incident malheureux est venu ternir un match de la Ligue d’élite de Suède.

Partager

Le Fanatik

Picard se donne encore un mois

15 octobre

 

«Je me donne jusqu’à la fin du mois pour me trouver un contrat, sinon je vais repenser à mon avenir», a indiqué Alexandre Picard à TVA Sports.

Partager
Lightning assistant coaches Lacroix, Raymond, and Thomas share coaching responsibilities against the Jets after head coach Boucher was released from his coaching duties before their NHL hockey game in

Raymond avec Équipe Canada junior

15 octobre

 

Martin Raymond s’est ajouté mercredi au personnel d’entraîneurs de l’équipe canadienne qui prendra part au prochain Championnat du monde.

Partager
Partager

LAH

La LAH suspend Gillies pour 12 matchs

13 octobre

 

La Ligue américaine de hockey a imposé une suspension de 12 parties au matamore pour un geste commis à l’endroit du Montréalais William Carrier.

Partager