Griffin Reinhart

Photo : Griffin Reinhart Crédit : Reuters / Mark Blinch © Thomson Reuters 2013

 

Hockey

Griffin Reinhart suspendu quatre matchs

Publié | Mis à jour

Griffin Reinhart aurait certainement aimé terminer son tournoi autrement.

Le défenseur canadien a été suspendu pour quatre matchs au Championnat mondial de hockey junior, par la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG), vendredi.

Il ratera donc le match pour la médaille de bronze, disputé samedi face à la Russie.

«Surpris et choqué», a laissé tomber le directeur des opérations hockey de Hockey Canada, Scott Salmond lorsqu’il a pris connaissance de la sanction.

«J’étais à l’audience aujourd’hui (vendredi) avec Griffin. J’ai lu les rapports des arbitres. Griffin a expliqué la situation et a toujours dit que c’était un accident.

«Je crois que c’était un accident. Les quatre officiels sur la glace ont aussi cru que c’était accidentel. Il n’y a aucun doute dans mon esprit que nous en appellerons.»

Reinhart est puni pour un coup de bâton à la tête de l’Américain Vince Trocheck, donné lors de la demi-finale mercredi. Sur le jeu, le premier choix (4e au total) des Islanders de New York en 2012 avait reçu une pénalité mineure.

«Bâton élevé 100% accidentel avec aucune intention de le frapper. Mon bâton a glissé sur le sien quand j’ai perdu l’équilibre lorsque nous étions emmêlés. Dure décision», a écrit Reinhart sur son compte Twitter, quelques heures après avoir confié qu'il «était sous le choc, mais qu'il ne pouvait rien y faire».

«Je ne suis pas un joueur salaud. J’ai un dossier vierge et je ne suis pas le genre de personne qui blesserait intentionnellement quelqu’un sur et à l’extérieur de la glace», a ajouté le joueur sur les réseaux sociaux.

Trocheck n’a pas été blessé sur le jeu, mais la FIHG a indiqué dans sa décision que le jeu avait été «irréfléchi, dangereux et aurait pu être évité.»

Comme la suspension ne s’applique pas aux matchs hors-concours ni aux matchs dans la Ligue de hockey de l’Ouest, où Reinhart joue avec les Oil Kings d’Edmonton il ne pourrait prendre part aux trois premiers matchs du Canada lors du tournoi mondial de 2014, s’il était à nouveau retenu par l’équipe.

Manque de constance

Équipe Canada junior est fâchée parce qu’il n’y a pas de constance dans les décisions de la FIHG.

Boone Jenner a été suspendu trois matchs pour une mise en échec lors d’un match préparatoire face à la Suède et JC Lipon a été suspendu pour un match à la suite d’une mise en échec à la tête d’un joueur de la Slovaquie.

Mais l’attaquant russe Valeri Nichushkin a reçu une suspension d’un seul match pour avoir plaqué le défenseur canadien Tyler Wotherspoon par-derrière, un geste qui était volontaire.

«C’est l’une des pénalités les plus sévères de l’histoire du tournoi, si ce n’est pas la plus sévère. Alors, je ne crois pas qu’on voie le même jeu que le comité de discipline, a affirmé l’entraîneur-chef du Canada, Steve Spott.

«Cela dit, il faut l’accepter et vivre avec la situation. C’est difficile pour Griffin parce que nous avons besoin de lui demain après-midi, mais "choqué" est probablement le premier mot qui nous vient en tête.

«Je respecte le fait que les joueurs doivent être responsables pour leurs actions et leurs bâtons, mais le coup que Wotherspoon a reçu était volontaire, c’était une tentative de blessure. Ce que Griffin a fait, c’était un accident.»

(Avec la collaboration de Terry Koshan)


Hockey

Les Russes en grande forme

13 novembre

 

La Russie a complètement dominé les patineurs de la Ligue de l'Ontario dans le cadre de la Super Série Subway, jeudi, l'emportant 4-0.

Partager
Partager
Partager
461427035

Les Canadiennes se couvrent d'or

09 novembre

 

L’équipe féminine canadienne de hockey a vaincu les États-Unis 3-2 en tirs de barrage et a remporté la Coupe des quatre nations.

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager