Donald Fehr

Photo : Donald Fehr Crédit : Reuters / Lucas Jackson © Thomson Reuters 2012

 

LNH

Autre vote sur la désaffiliation

Publié | Mis à jour

On croyait la menace disparue, mais elle a ressuscité jeudi. Les joueurs de la LNH ont brandi la dernière arme dont ils disposent afin de soutirer plus de concessions de la part des propriétaires.

Après une bizarre journée de négociations, les discussions reprendront finalement vendredi matin.

À LIRE AUSSI : Bettman est hypocrite, selon Enrico Ciccone

L’arme en question a pour nom le déni d’intérêt. Dans un langage plus simplifié, cette dernière carte mènerait à la dissolution de l’Association. Une telle stratégie conduirait les deux clans dans une bataille juridique avec plusieurs scénarios imprévisibles.

D’ici les 48 prochaines heures, les 700 membres de l’AJLNH devront voter sur la question afin de redonner cette menaçante carte à Donald Fehr.

Le 21 décembre dernier, les joueurs avaient voté massivement en faveur (96%) du déni d’intérêt avec 706 oui contre seulement 22 non. La manœuvre voulait forcer les propriétaires à se remettre à la table des négociations. La LNH avait riposté en demandant en justice que la requête des joueurs soit rejetée.

Il y a fort à parier que le résultat sera le même que la première fois et les joueurs se serviront de cette arme s’ils ne sont pas satisfaits de l’état des pourparlers.

«Tout ce que je peux vous dire, c’est que notre décision relève des affaires internes et nous n’avons pas l’intention d’en discuter publiquement, a mentionné Fehr. Les joueurs veulent simplement conserver toutes les options légales qui s’offrent à eux. Je n’en dis pas davantage.»

Changement de ton

Un second vote représente un autre changement de direction dans cet interminable conflit. Il y a quelques heures seulement, soit sur le coup de minuit, les joueurs avaient choisi de ne pas recourir à l’option de la dissolution. C’est Fehr lui-même qui aurait pris cette décision. On interprétait alors ce choix comme un signe d’une entente pas si lointaine.

Au petit matin, jeudi, Gary Bettman avait déclaré qu’il n’avait jamais perdu sommeil à l’idée de voir le clan rival utiliser cette option.

«Le mot déni d’intérêt n’a jamais été mentionné par les joueurs, a indiqué Bettman. Quand tu choisis cette option, tu dois en aviser l’autre partie et nous n’avons reçu aucun signe à ce sujet. Il n’y a donc pas eu de déni d’intérêt.»

Les rumeurs courent...

Depuis plus d’une semaine, l’information sort au compte-gouttes. Bettman et Fehr ont respecté le code du silence dans l’espoir de ne pas trop faire dérailler les négociations.

Selon les derniers bruits qui circulaient parmi la trentaine de journalistes regroupés jeudi dans la cafétéria des bureaux de la LNH, on entendait souvent la même information.

Bettman et les dirigeants de la LNH auraient durci le ton durant la dernière séance. Aux yeux de plusieurs, cet autre changement de mentalité s’expliquerait par le non-recours au déni d’intérêt. C’est fort possiblement pour cette raison que Fehr a recommandé à ses joueurs de voter de nouveau pour ce processus.

Avec la date butoir du 11 janvier établie par la LNH afin de présenter une saison écourtée de 48 matchs, le temps presse.

Au 110e jour du lock-out, le montant accordé pour les pensions des joueurs et le plafond salarial pour la saison 2013-2014 représentent les principaux points en litige.

(Avec la collaboration de Jean-François Chaumont)

Sujets

LNH

Partager
Partager
NHL: St. Louis Blues at Winnipeg Jets

Blues : fiche positive au Canada

hier à 23h24

 

Les Blues de St. Louis ont terminé leur périple de trois matchs en sol canadien avec une victoire de 4-2 contre les Jets de Winnipeg.

Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager
Partager

Les Leafs explosent en troisième

hier à 01h15

 

L’attaquant Tyler Bozak a inscrit ses septième et huitième buts de la saison au dernier tiers, dans un gain de 4-1 des Maple Leafs sur les Red Wings.

Partager
Partager
Buffalo Sabres v Washington Capitals

Les Sabres surprennent les Capitals

hier à 01h12

 

Torrey Mitchell a brisé l’égalité avec moins de huit minutes à écouler en troisième période, samedi, et les Sabres ont vaincu les Capitals 2-1.

Partager
Partager
NHL: St. Louis Blues at Ottawa Senators

Les Blues tiennent le coup

22 novembre

 

Alexander Steen a inscrit le filet décisif au milieu de la deuxième période, samedi, et les Blues ont vaincu les Sénateurs 3-2.

Partager