Photo : Adrian Peterson Crédit : REUTERS/Eric Miller © Thomson Reuters 2012

 

NFL

Peterson à huit verges de Dickerson

Publié | Mis à jour

La marque d’Eric Dickerson semblait si difficile à battre. Adrian Peterson ne l’a pas fait, mais il est passé bien près.

Le porteur de ballon des Vikings du Minnesota (10-5) a dépassé la marque des 2000 verges au sol dans une seule saison et est passé à seulement neuf verges de battre le record qui appartient à Dickerson, mais son équipe l’a tout de même emporté 37-34 contre les Packers de Green Bay (11-6), dimanche.

À LIRE AUSSI : Les Bears et les Giants éliminés | Manning et les Broncos au sommet de l'Américaine | Une première des Redskins depuis longtemps

Peterson avait 1898 verges au sol avant le match contre les Packers. Le record de Dickerson, qui avait obtenu 2105 verges en 1984 avec les Rams de Los Angeles, semblait hors de portée pour lui avant la fin du quatrième quart.

Dans les dernières secondes du match, il s’est cependant frayé un chemin à travers la défense des Packers. Il a cependant été arrêté à 11 verges de la zone des buts avec seulement trois secondes à faire, pour un jeu de 26 verges.

Avec ce jeu, il a donc terminé la saison avec 2097 verges au sol grâce à 199 verges durant la rencontre.

«Au bout du compte, nous avons obtenu la victoire, a affirmé le principal intéressé. Nous avons dit durant toute la semaine que si ça devait arriver, ça arriverait. Nous n'allions pas nous concentrer uniquement là-dessus.»

Plus tard, Peterson est devenu le septième joueur de l’histoire à franchir le cap des 2000 verges au sol, avec 20 verges au troisième quart. Chris Johnson avec les Titans du Tennessee, en 2009 avait été le dernier à réussir un pareil exploit. Il avait terminé sa saison avec 2006 verges.

La marque franchie par le joueur des Vikings est d'autant plus impressionnante qu'à pareille date l'an dernier, il avait subi une intervention chirurgicale à la suite de déchirures du ligament croisé antérieur et du ligament collatéral médial du genou gauche.

Les éloges de Dickerson

Dickerson a d'ailleurs tenu à féliciter Peterson sur son compte Twitter, dans les minutes qui ont suivi la rencontre.

«Je veux seulement te dire que tu es un grand joueur, a-t-il écrit. Si mon record avait tombé, j'aurais voulu qu'il soit battu par un joueur comme toi.»

Peterson mène les Vikings aux éliminatoires

Outre ses exploits sur le plan individuel, Peterson a également contribué sur le plan collectif afin de permettre aux Vikings de l'emporter, puisqu'il a obtenu deux touchés dans la partie. Après sa fameuse course au quatrième quart, Blair Walsh a obtenu un placement facile pour inscire le point victorieux.

Avec ce gain, l'équipe du Minnesota se sont donc qualifiés pour les matchs éliminatoires dans l'Association nationale, car ils ont passé devant les Bears de Chicago. Ils affronteront d'ailleurs les Packers à nouveau lors des éliminatoires, mais à Green Bay. Ces derniers ont chuté au troisième rang de la Nationale en raison de la victoire des 49ers de San Francisco contre les Cardinals de l’Arizona.

À l'exception du porteur de ballon étoile des Vikings, le quart-arrière Christian Ponder a bien fait alors qu'il a réussi 16 de ses 28 passes pour des gains de 234 verges et inscrit trois majeurs. Outre Peterson, Jarius Wright et Michael Jenkins ont tous franchi la zone des buts. Les Vikings ont gagné leurs quatre derniers duels.

Chez les Packers (11-5), qui avaient remporté leurs quatre parties précédentes, Aaron Rodgers a vu 28 de ses 40 passes être captées pour des gains de 364 verges et quatre touchés. Greg Jennings a inscrit deux d’entre eux, terminant la journée avec 120 verges en huit réceptions. Jordy Nelson et James Jones ont saisi les autres passes de touché des visiteurs.

Portrait des éliminatoires dans la NFL

Premier tour, Association américaine

Samedi : Bengals de Cincinnati (10-6) c. Texans de Houston (12-4)

Dimanche : Colts d’Indianapolis (11-5) c. Ravens de Baltimore (10-6)

Premier tour, Association nationale

Samedi : Vikings du Minnesota (10-6) c. Packers de Green Bay (11-5)

Dimanche : Seahawks de Seattle (11-5) c. Redskins de Washington (10-6)

Deuxième tour des éliminatoires, Association américaine

Ravens de Baltimore, Colts d’Indianapolis ou Bengals de Cincinnati c. Broncos de Denver (13-3)

Texans de Houston, Ravens de Baltimore ou Colts d’Indianapolis c. Patriots de la Nouvelle-Angleterre (12-4)

Deuxième tour des éliminatoires, Association nationale

Packers de Green Bay, Redskins de Washington ou Seahawks de Seattle c. 49ers de San Francisco (11-4-1)

Redskins de Washington, Seahawks de Seattle ou Vikings du Minnesota c. Falcons d’Atlanta (13-3)


NFL

Partager
Partager
Partager

Les Bills piétinent les Jets

24 novembre

 

Le receveur éloigné Robert Woods a amassé 118 verges et un touché, aidant les Bills de Buffalo à massacrer les médiocres Jets de New York 38-3.

Partager
Partager
Partager
Arizona Cardinals v Seattle Seahawks

Les Cards s'ennuient de Palmer

23 novembre

 

Les Seahawks de Seattle ont limité les Cardinals de l’Arizona à seulement un placement, dimanche, l’emportant par le pointage de 19-3.

Partager
NFL: Green Bay Packers at Minnesota Vikings

Lacy mène les Packers

23 novembre

 

Eddie Lacy a réussi deux touchés, aidant les Packers de Green Bay à vaincre les Vikings du Minnesota par le pointage de 24-21.

Partager

Rien n'arrête les Patriots!

23 novembre

 

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont signé un septième gain consécutif, l’emportant 34-9 sur les Lions de Detroit, dimanche.

Partager
Partager
Partager
Washington Redskins v San Francisco 49ers

Les 49ers ont eu chaud

23 novembre

 

Carlos Hyde a inscrit un majeur sur une course de six verges avec trois minutes à faire au match et les 49ers ont vaincu les Redskins 17-13.

Partager