Photo : Geoff Molson, actuel propriétaire des Canadiens. Crédit : Agence QMI

 

Canadiens

Don Levin a essayé d'acheter le Tricolore en 2009

Publié | Mis à jour

Le propriétaire des Wolves de Chicago dans la Ligue américaine, Don Levin, a admis mardi qu’il a tenté de mettre la main sur les Canadiens de Montréal.

Levin qui a essayé d’acheter les Cubs de Chicago, dans le baseball majeur, a voulu devenir acquéreur du Tricolore en 2009.

«Toronto a été vendu [en 2011], mais je ne pouvais me le permettre, a-t-il confié au Chicago Tribune. Les Canadiens ont été vendus et je suis arrivé deuxième. Je ne sais pas quand d’autres occasions se présenteront. Vous ne savez pas quand et où ces opportunités surviendront. Vous pouvez seulement vous tenir prêts.»

Levin a avoué avoir eu de la «difficulté à accepter» son échec avec la formation montréalaise. Il a dit avoir proposé «environ 500 millions $», mais il a été devancé par Geoff Molson par près de 60 millions $.

«Avec du recul, peut-être que j’aurais dû offrir plus d’argent pour Montréal, mais c’est maintenant chose du passé, a-t-il affirmé. Il n’y a plus rien que je puisse faire.»

Celui qui est propriétaire des Wolves depuis 19 ans rêve de soulever un jour la coupe Stanley. Il pourrait se tourner vers de nouvelles franchisses, alors que les rumeurs avancent que des villes comme Québec, Las Vegas, Kansas City et Seattle pourraient éventuellement accueillir une concession de la LNH.


Canadiens

Partager
Partager

À voir : beau but de Beaulieu

hier à 23h29

 

Le défenseur des Canadiens de Montréal Nathan Beaulieu a donné une priorité de deux buts aux siens en troisième période.

Partager

À voir : Price vole Keith

aujourd'hui à 00h02

 

Carey Price a été mis à l'épreuve par le défenseur des Blackhawks Duncan Keith en première période.

Partager
Partager
Partager
Partager

Audition finale à Chicago

hier à 13h46

 

Les Canadiens profiteront de leur passage à Chicago pour évaluer plusieurs de leurs jeunes joueurs contre l’une des meilleures équipes de la LNH.

Partager

Therrien ne veut pas trop en dire

30 septembre

 

Michel Therrien a caché son jeu à la perfection. Il n’a dévoilé aucun secret d’État sur les dernières batailles au camp des Canadiens.

Partager
Partager
Partager
Partager